La grande famille des paroissiens a offert à notre église une vieille icône, originaire des îles Solovki. C’est une icône assez grande, d’environ 40 cm x 50 cm, peinte sur une planche vers le milieu ou la fin du XIXe siècle. L’icône représente la Deisis (qui veut dire « demande » ou « prière » en grec) : en son centre est dessiné Jésus-Christ, accompagné, de part et d’autre, de la Mère de Dieu et de saint Jean-Baptiste, en train d’exécuter le geste traditionnel d’intercession. Derrière la siege du Christ se tiennent deux anges. Figurent également les apôtres Pierre et Paul, saint Nicolas le Thaumaturge et les fondateurs du monastère du Sauveur-de-la-Transfiguration des Solovki, saints Sabbat et Zosime. L’icône a été peinte non selon le style artistique qui prévalait dans la peinture d’icônes du XIXe siècle, mais à la manière des peintres d’icônes du XVIe siècle.

 

L’icône nous fut malheureusement apportée dans un état déplorable. Les peintures et les dorures avaient été abîmées par le temps, et, plus grave encore, l’icône avait été coupée en deux et les deux parties étaient maintenues attachées l’une contre l’autre par des crampons de fer. Des vis avaient perforé l’icône de part en part et endommageaient encore plus la peinture.
Parmi nos paroissiens il y a une restauratrice professionnelle, Galina. Elle s’est chargée de restaurer l’icône, et, par la grâce de Dieu, s’est brillamment acquittée de sa tâche. Le 14 octobre, jour de l’Intercession de la Mère de Dieu, l’icône des Solovki a été présentée aux paroissiens dans son état d’origine. Galina avait entièrement restauré et la planche et l’image. L’icône restaurée a ensuite été consacrée.
La chorale et tous les paroissiens ont chanté De nombreuses années ! à Galina et à sa famille. Le prêtre l’a chaleureusement remerciée pour son travail et a demandé aux paroissiens de donner de l’argent pour financer un kivotos (« armoire à icône ») pour l’icône des Solovki.

 

Share Button
Print Friendly, PDF & Email